Felipe Oliveira Baptista

Publié le par Numéro 36

Jeune styliste de 29 ans, originaire des Açores, Felipe Oliveira Baptista est l'un des noms les plus prometteurs de la Haute-Couture Française. En 2002, il reçoit du couturier allemand  Karl Lagerfeld le prix du Festival International des arts de la mode de Hyères et l'année suivante il reçoit une bourse de l'Association Nationale des Arts de la Mode (l'une des plus importantes pour les jeunes créateurs), et de Louis Vuitton Hennesy.

 

 

En 2003, il crée sa propre marque et défile pour la première fois l'année suivante. Invité officiel du calendrier Haute-Couture Automne/Hiver 2005/2006, parainné par Jean-Paul Gaultier et Hermès, Felipe Oliveira Baptista présente sa collection à l'ambassade du Portugal

 

 

En avril 2005, il intègre le groupe des 6 créateurs choisis par la Fédération Française de Haute-Couture pour représenter la création Française en Chine.

 

 

Ses Collections sont vendues à Paris, New York, Los Angeles, Tokyo...

 

Noir et blanc, lignes pures et dépouillées, la sobriété s'expose avec brio dans des tenues aux coupes franches. Juxtaposition de pièces qui enlacent les modèles telles des armures rebelles, l'asymétrie irradie. Jouant des volumes et des longueurs, Felipe Oliveira Baptista s'impose dans un sombre chic expérimental. Son travail est  tourné vers l'étude des proportions avec une collection aux lignes pures, sans ornementations superflues ou excessives. Sa technique de coupe attrayante, privilégie les formes boulle et le travail des plis. C'est dans l'asymétrie qu'il parvient brillamment à étoffer son discours de mode et ses silhouettes au look un brin rétro, tels les spencers croisés portés avec des pantalons tailles basses.

 

 

 

 

Publié dans numero36

Commenter cet article