Nouveuté Printemps Eté : Les Racines du Ciel

Publié le par Numéro 36

 

Les enjeux planétaires touchent aussi le secteur de la mode.


Telle est la conviction qui a amené en 2005 Nathalie Goyette et Christian Tournafol à lancer leur ligne de vêtements qui conjugue des savoir-faire à des préoccupations sociales et environnementales.

 

Baptisée « les Racines du Ciel » en hommage au roman de Romain Gary - opus écologique -  cette ligne allie sa philosophie à un style intemporel ; des indémodables de qualité que l'on aime porter dans le temps, des vêtements de style qui finissent par devenir une seconde peau.

 

La collection été 08

« Pureté des lignes et relief des matières ponctuent cette saison. La soie laquée est toujours présente dans nos collections avec des variations tels que le crépon et le jacquard. Sa couleur café noir est rehaussée par des liens en cuir fabriqués artisanalement au Mali. Le jersey de soie et la popeline de coton bio se parent d'un bleu végétal à base de pastel. Du bleu roi ou bleu pale, ils accompagnent les jerseys de coton bio et leurs teintes craie et taupe. »

 


Les Racines du Ciel met au centre de ses préoccupations des valeurs humaines et environnementales à travers sa ligne de prêt-à-porter. Ainsi, toutes les matières utilisées et les procédés de fabrication sont respectueux de l’environnement :

 

 

La soie laquée : une laque naturelle, un savoir-faire ancestral

 

La soie laquée chinoise est fabriquée dans le sud de la Chine de manière artisanale, à l’origine pour les habits traditionnels chinois.

La soie est recouverte d’une pâte à base de pomme de terre douce, puis mise dans la terre, séchée au soleil et rincée dans la rivière 30 fois. Il faut un an pour réaliser la laque.

Les pièces en chaîne et trame, notamment en soie laquée, sont fabriquées dans un atelier de confection à brocéliande en Bretagne.

 

 

Le jersey de soie

 

Programme tenu par un allemand et une japonaise, les mûriers qui servent de nourriture aux vers à soie sont poussés en biodynamie selon les cycles lunaires et sans pesticide en Chine.

Pour plus de renseignements :

http://www.alkena.com/ALKENA_/Organic_silk_/organic_silk_.html

 

 

Le coton bio : plus doux, grâce à des fibres plus longues

 

Parce que le coton conventionnel est une des cultures les plus poluantes (25% des pesticides pour 5% des terres cultivées), le coton choisi est cultivé en agriculture biologique pour les jerseys et la popeline, associée à des programmes sociaux (démarche de commerce équitable).

Il est tissé et filé avec le savoir faire italien pour le jersey.

 

 

La teinture au bleu pastel : teinture artisanale végétale, fabriquée dans le sud de la France

 

C’est à la coque de pastel dont on tirait au XVIe siècle de précieux pigments que le midi toulousain doit son surnom de pays de cocagne.

Extraite de la plante d’isatis, la teinture au pastel a fait sa réapparition dans le Gers il y a 15 ans, après avoir été abandonnée pendant près de 2 siècles suite à la concurrence de l’indigo.

http://www.bleu-de-lectoure.com/site/index.php?option=com_content&task=section&id=1&Itemid=9

 

 

Les liens en cuir du Niger : lien artisanal en cuir naturel et fermoir en argent

 

Appelé ALAGOM, ce lien tressé en cuir de chevreau est réalisé au Niger par les femmes de la coopérative Temete, gardiennes d’un savoir faire unique.

Utilisé comme licou lors des prestigieuses courses de chameau qui ponctuent les grandes fêtes touarègues, l’ALAGOM est un élément indispensable des montures.

www.cruselita.com

 

 

 

Publié dans Mode & accessoires

Commenter cet article